Nejma Brahim

Je garde des liens très forts avec l'Algérie, où je me rends régulièrement, et j'accorde un intérêt particulier au phénomène de harraga (les migrations clandestines par la mer depuis le Maghreb).

Il en va de même avec la ville de Montpellier, où j'ai passé 15 années et où je me suis spécialisée, après un cursus en Science politique à l'Université de Droit, en journalisme. En parallèle de mes études, j'ai longtemps été bénévole au sein de la web TV Kaïna TV, implantée dans le quartier populaire de la Paillade. Pigiste durant trois ans, j'ai principalement traité des sujets de société (quartiers populaires, égalité femmes-hommes, migrations, discriminations, y compris à l'international).

Depuis 2020, je suis journaliste au pôle International de Mediapart et me concentre pleinement sur les migrations.

Contacts

Twitter
@NejmaBrahim

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Yaya Karamoko, 28 ans, meurt noyé à la frontière franco-espagnole

Migrations

Il avait 28 ans et rêvait de rejoindre la France dans l’espoir d’un avenir meilleur. Yaya Karamoko, originaire de Mankono en Côte d’Ivoire, est mort noyé dans la Bidassoa en voulant traverser le fleuve à la frontière franco-espagnole, le 22 mai. Mediapart retrace son parcours.

Aide aux migrants: les «7 de Briançon» jugés en appel à Grenoble

Migrations — Reportage

Jeudi 27 mai, sept militants étaient jugés en appel à Grenoble pour avoir facilité « l’aide à l’entrée de personnes en situation irrégulière » lors d’une marche organisée à la frontière franco-italienne pour protester contre une action des identitaires en 2018. « Quand tu pars en manif, tu ne vérifies pas s’il y a des étrangers. » L’avocat général a requis de la prison avec sursis.

Entre le Maroc et l’Espagne, «il faut sortir de cette dramatisation de la frontière»

Méditerranée, cimetière de réfugiés — Entretien

Le sociologue marocain Mehdi Alioua décrypte l’arrivée massive et sans précédent de 8 000 migrants dans Ceuta, un moyen de pression de Rabat dans le conflit du Sahara occidental mais aussi un événement qui en dit long sur les détresses accumulées après un an de pandémie et de fermetures des frontières.  

Gaza: la drôle de communication de l'armée israélienne

Palestine : la jeunesse en révolte — Note de veille

Jeudi soir, l’armée israélienne a annoncé avoir pénétré dans la bande de Gaza. Elle a fini par reconnaître un problème de « communication ». En parallèle, le bilan s’alourdit, avec 122 personnes tuées et plus de 800 blessées, côté palestinien.

Jérusalem: des militants d’extrême droite israélienne exacerbent les tensions, les violences redoublent

Palestine : la jeunesse en révolte — Note de veille

Mercredi soir, des militants de l’extrême droite israélienne ont manifesté à travers le pays, aggravant ainsi les tensions déjà fortes qui opposent manifestants palestiniens et police israélienne depuis lundi. En parallèle, l’escalade militaire s’est intensifiée entre l’armée israélienne et le Hamas, faisant 83 morts dont une journaliste et dix-sept enfants à Gaza et sept morts côté israélien.

Violences sur des exilés à Paris et Saint-Denis: plusieurs préfets visés par une plainte collective

Migrations

En novembre 2020, l’évacuation d’un campement de migrants à Saint-Denis puis une action place de la République, à Paris, ont conduit à une violente répression par les forces de l’ordre. Exilés, associations, bénévoles et élus ont décidé de porter plainte contre les préfets concernés.

Sauvé, le refuge solidaire de Briançon s’adapte à de nouveaux arrivants

Migrations — Reportage

Alors qu’il risquait la fermeture, le refuge qui accueille les exilés venant par l’Italie va poursuivre son activité dans de nouveaux locaux. Des familles de plusieurs générations, mais aussi de jeunes Marocains, y font désormais étape.

Gap: deux mois de prison avec sursis requis contre des maraudeurs

Migrations — Reportage

Deux maraudeurs de l’association Tous Migrants étaient convoqués jeudi au tribunal correctionnel de Gap pour avoir porté assistance à une famille d’exilés à la frontière franco-italienne en novembre 2020. Ils sont accusés « d’aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français » .

Ils hébergent des exilés des camps de Calais: «On fait de l’hospitalité militante»

Calais, au centre de la crise migratoire — Reportage

Depuis 2018, le collectif citoyen Migraction59 permet à des exilés de Calais d’être hébergés en famille le temps d’un week-end, à Calais et jusque dans la métropole lilloise, par « solidarité régionale ».

A Calais, les évacuations de camps de migrants s’intensifient

Calais, au centre de la crise migratoire — Reportage

Mardi 6 avril, dans l’après-midi, plusieurs camps de migrants ont été évacués par les forces de l’ordre alors que personne ne s’y attendait. Le camp surnommé « BMX », pour lequel le tribunal administratif de Lille s’était prononcé contre une expulsion fin mars, a lui aussi été concerné.

Dématérialisation du droit au séjour: des associations assignent plusieurs préfectures en justice

Migrations

Un collectif inter-associatif a décidé d’assigner en justice cinq préfectures contre la dématérialisation des démarches pour obtenir un titre de séjour, à l’heure où la prise de rendez-vous en ligne est mission impossible. Le 18 février dernier, la préfecture de Seine-Maritime a été condamnée.

A Mayotte, des demandeurs d’asile yéménites livrés à eux-mêmes et désespérés

Migrations — Enquête

Dès 2018, des Yéménites ont commencé à rejoindre l’île de Mayotte, fuyant la guerre et l’instabilité de leur pays, dans l’espoir d’y trouver refuge. Depuis, faute de prise en charge, ils sont confrontés à une grande précarité et se disent « abandonnés » par les autorités.