Nejma Brahim

Je garde des liens très forts avec l'Algérie, où je me rends régulièrement, et j'accorde un intérêt particulier au phénomène de harraga (les migrations clandestines par la mer depuis le Maghreb).

Il en va de même avec la ville de Montpellier, où j'ai passé 15 années et où je me suis spécialisée, après un cursus en Science politique à l'Université de Droit, en journalisme. En parallèle de mes études, j'ai longtemps été bénévole au sein de la web TV Kaïna TV, implantée dans le quartier populaire de la Paillade. Pigiste durant trois ans, j'ai principalement traité des sujets de société (quartiers populaires, égalité femmes-hommes, migrations, discriminations, y compris à l'international).

Depuis 2020, je suis journaliste au pôle International de Mediapart et me concentre pleinement sur les migrations.

Contacts

Twitter
@NejmaBrahim

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.

À Lviv, la bataille du logement pour les réfugiés et leurs aidants

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

Dans cette ville de l’ouest de l’Ukraine, qui a compté jusqu’à 300 000 déplacés internes, le prix des locations a fortement augmenté. Résultat : les volontaires doivent payer toujours plus cher pour se loger, tandis que la ville est contrainte d’installer des préfabriqués pour y héberger les réfugiés.

Dmytro Yurin, l’homme qui a nagé quatre kilomètres pour fuir Marioupol

La guerre russe contre l’Ukraine — Reportage

Après avoir vécu dans une ville assiégée par les forces russes et été témoin de l’horreur qui a frappé le théâtre de Marioupol, Dmytro Yurin, 31 ans, a décidé de fuir à la nage pour se réfugier dans l’ouest de l’Ukraine. Mediapart a pu le rencontrer à Lviv, dans une école où il est depuis hébergé.

« On verra bien » : à la frontière polonaise, des réfugiées optent pour le retour en Ukraine

Migrations — Reportage

Depuis près d’un mois, des Ukrainiennes ayant trouvé refuge en Pologne choisissent de rentrer dans leur pays. Si chacune a ses raisons, toutes constatent que si le conflit s’installe dans la durée, leur ville d’origine semble désormais « plus sûre ».

En Pologne, les exilés non ukrainiens se sentent abandonnés

Migrations — Reportage

Irakiens, Syriens ou Yéménites, ils ont traversé la frontière entre le Bélarus et la Pologne fin 2021, en y frôlant parfois la mort. Placés en rétention, relâchés, certains se retrouvent aujourd'hui livrés à eux-mêmes, à l’heure où des millions de réfugiés ukrainiens sont accueillis en Pologne.

Dans les petites villes polonaises, la société civile au chevet des réfugiés ukrainiens

Migrations — Reportage

Depuis le début de la guerre en Ukraine, près de trois millions de personnes auraient trouvé refuge en Pologne. Loin des grandes villes, rien ne pourrait se faire sans la volonté des hébergeurs solidaires, des bénévoles et des associations, qui pallient les manques de l’État.

L’accueil toujours « décousu » des réfugiés ukrainiens en France

Migrations — Enquête

Plus de 30 000 personnes auraient trouvé refuge en France depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, en février. Si le gouvernement a assuré que tous les moyens seraient mis en œuvre pour les accueillir, la désorganisation persiste, regrettent les acteurs de terrain.

Migrations : « Les traversées depuis le Liban risquent de s’intensifier »

Liban, un État failli — Entretien

Le chercheur et économiste libanais Nizar Hariri revient sur le naufrage du 23 avril, au large de Qalamoun, au Liban, qui a fait six morts et une trentaine de disparus. Depuis 2019 et la crise que connaît le Liban, les tentatives de traversée se multiplient et ne concernent plus seulement les réfugiés mais aussi les Libanais.

Ces migrants syriens qui tentent de rejoindre l’Europe depuis l’Algérie

Méditerranée, cimetière de réfugiés — Reportage

Depuis le début de la guerre en Syrie, en 2011, plusieurs milliers d’exilés se sont installés en Algérie pour y trouver refuge. Mais depuis quelques années, certains tentent la traversée depuis les côtes algériennes pour rejoindre l’Europe, parfois au péril de leur vie.

À Montpellier, des habitants de La Paillade tentés de voter Le Pen pour « crever l’abcès »

France — Reportage

Dans ce quartier populaire de Montpellier, les habitants perçoivent le second tour de l’élection présidentielle comme un fardeau, estimant avoir le choix entre la « peste et le choléra ». Certains, dans une logique de « vote sanction », vont jusqu’à penser faire barrage à Emmanuel Macron plutôt qu’à Marine Le Pen.

Une France sans étrangers, ça donnerait quoi ?

[En accès libre] Si Marine Le Pen accède au pouvoir — Analyse

À l’heure où Marine Le Pen prône une politique ouvertement discriminatoire à l’égard des étrangers, Mediapart contextualise les chiffres de l’immigration, détournés par l’extrême droite pour mieux faire passer une idéologie raciste.

« Des droits pour tous » : une centaine d’exilés occupe un bâtiment au cœur de Paris

Migrations — Reportage

Le collectif La Chapelle debout, qui vient en aide aux exilés à Paris, a décidé lundi d’occuper un bâtiment vide de la capitale pour héberger une centaine de personnes à la rue. À travers cette action, programmée dans l’entre-deux-tours, l’organisation veut créer un « rapport de force » avec les autorités.