Nejma Brahim

Je garde des liens très forts avec l'Algérie, où je me rends régulièrement, et j'accorde un intérêt particulier au phénomène de harraga (les migrations clandestines par la mer depuis le Maghreb).

Il en va de même avec la ville de Montpellier, où j'ai passé 15 années et où je me suis spécialisée, après un cursus en Science politique à l'Université de Droit, en journalisme. En parallèle de mes études, j'ai longtemps été bénévole au sein de la web TV Kaïna TV, implantée dans le quartier populaire de la Paillade. Pigiste durant trois ans, j'ai principalement traité des sujets de société (quartiers populaires, égalité femmes-hommes, migrations, discriminations, y compris à l'international).

Depuis 2020, je suis journaliste au pôle International de Mediapart et me concentre pleinement sur les migrations.

Contacts

Twitter
@NejmaBrahim

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Hésitations, scrupules et désarroi : une journée avec les indécis de la République

France — Reportage

Toute la journée, Mediapart a parcouru les bureaux de vote, de l’Île-de-France à Montpellier en passant par le Puy-de-Dôme. Partout, une impression de foule dans les bureaux, que contredisent les premiers chiffres de l’abstention. Et des choix de dernière minute, dans des files d’attente qui laissent encore le temps de réfléchir. 

Le droit d’asile sous les coups de boutoir des candidats de droite et d’extrême droite

Présidentielle 2022. Au fil des programmes (15/21) — Analyse

Pour mieux « contrôler l’immigration », des candidats comme Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Marine Le Pen ou Éric Zemmour promettent de « réformer » le droit d’asile. En réalité, il s’agit de maintenir les exilés toujours plus loin, dans une logique d’externalisation des procédures.

Le préfet du Pas-de-Calais condamné pour l’évacuation d’un camp de migrants

Migrations — Note de veille

Jeudi 24 mars, la cour d’appel de Douai a condamné le préfet du Pas-de-Calais pour « voie de fait », après l’évacuation d’un camp de migrants survenue à Calais le 29 septembre 2020. Les exilés et associations demandaient à ce que celle-ci soit reconnue comme « illégale ».

En Algérie, la résistance d’un peuple « livré à lui-même » face au Covid-19

Afrique(s) — Reportage

En deux ans, la pandémie a révélé un système de santé plus que défaillant, des réseaux de solidarité se formant pour pallier les manques de l’État. Si l’Algérie commence à reprendre son souffle, la population reste marquée par des traumatismes.

Le brief Ukraine du 25 mars : les Russes se concentrent sur l’Est

La guerre russe contre l’Ukraine

Au 30e jour de la guerre en Ukraine, l’armée russe a annoncé vouloir se concentrer sur l’est du pays, et plus particulièrement sur le Donbass, alors que de premiers signes de faiblesse chez les forces russes apparaissent.

Le brief Ukraine du 24 mars : un navire russe détruit à Berdiansk

La guerre russe contre l’Ukraine

Au 29e jour de l’invasion russe en Ukraine, un navire russe a été détruit au port de Berdiansk, les villes de Kharkiv et Tchernihiv ont été bombardées et l’Otan appuie son soutien matériel à l’Ukraine.

Le brief Ukraine du 23 mars : Kyiv résiste malgré des combats « intenses » au nord-ouest

La guerre russe contre l’Ukraine

28 jours après le début de l’invasion russe en Ukraine, les forces ukrainiennes continuent d’essayer de préserver Kyiv, les négociations entre la Russie et l’Ukraine n’aboutissent pas et Vladimir Poutine riposte aux sanctions européennes.

Un centre qui héberge de jeunes étrangers fait place nette avant l'arrivée des Ukrainiens

Migrations

Une quarantaine de jeunes étrangers mis à l’abri dans un centre d’hébergement de l'Essonne, originaires de Guinée, du Mali ou d’Afghanistan, vont être remis à la rue d’ici à la fin de la semaine. Plusieurs sources reprochent à la préfecture de récupérer leurs places pour accueillir plutôt des réfugiés d’Ukraine, ce qu'elle dément.

Dans les gares parisiennes, les réfugiées d’Ukraine affluent toujours

Migrations — Reportage

Près de 20 000 personnes ont gagné la France, quatre semaines après le début de la guerre russe en Ukraine. Dans les gares parisiennes, les femmes et leurs enfants continuent d’affluer, prises en charge par les équipes de la Croix-Rouge, des hébergeurs solidaires ou des proches.

En Algérie, Oran se souvient des violences plus que des accords d’Évian

Afrique(s) — Reportage

Soixante ans après la signature des accords qui ont mis fin à la guerre d’Algérie, le souvenir en est balancé par celui des attentats et des assassinats perpétrés par l’OAS, et le sentiment d’avoir vu le peuple algérien lésé par ces pourparlers.

Sur les plages d’Oran, un « mur de la honte » pour endiguer l’exil

Migrations — Reportage

Dans cette ville de l’Ouest algérien, les autorités ont choisi d’ériger un mur à certains points des plages pour contrer les départs de migrants par la mer. Habitants et collectifs citoyens dénoncent son « inefficacité » et un « désastre écologique ».

À la Cour nationale du droit d’asile, les dossiers d’Ukrainiens suspendus

Migrations — Enquête

Un document interne à la juridiction montre comment des consignes ont été données aux juges de l’asile pour geler les dossiers de ressortissants ukrainiens arrivés en France avant le conflit. Les avocats dénoncent le caractère « discriminatoire » de cette mesure, alors que les nouveaux arrivants sont protégés.