Romaric Godin

Journaliste depuis l'an 2000, j'ai rejoint La Tribune en 2002 sur son site web, puis au service marché. Correspondant en Allemagne depuis Francfort entre 2008 et 2011, je suis devenu rédacteur en chef adjoint au service macroéconomie en charge de l'Europe jusqu'en 2017. Arrivé à Mediapart en mai 2017, j'y suis la macroéconomie, en particulier française. 

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Les travailleurs français n’ont rien à espérer de Marine Le Pen

    Travail — Analyse

    Derrière le vernis social, la vision économique de Marine Le Pen repose sur la défense du capital national et la discrimination. Une politique qui affaiblirait l’ensemble des salariés, français et étrangers.

  • Face à l’extrême droite, Macron s’entête à jouer avec le feu

    Présidentielle 2022. La campagne et le bilan d’Emmanuel Macron — Analyse

    Convaincu de la disparition du « front républicain », Emmanuel Macron transforme la campagne d’entre-deux-tours en un référendum pour ou contre son projet. Ce faisant, il continue de nourrir l’idée selon laquelle le programme néofasciste de Marine Le Pen constituerait une alternative.

  • Emmanuel Macron danse avec le flou

    Présidentielle 2022. La campagne et le bilan d’Emmanuel Macron — Parti pris

    Le président sortant refuse de mener campagne sur un programme détaillé et cohérent. Ce choix traduit une forme de néo-bonapartisme où le peuple doit lui faire aveuglément confiance. Mais c’est aussi une stratégie risquée.

  • Que pourrait faire la gauche au pouvoir dans les cent premiers jours ?

    Politique économique

    Une note récente examine la marge de manœuvre et d’action d’un gouvernement de gauche qui arriverait au pouvoir. Immanquablement, cet exercice revient à examiner les conditions d’un rapport de force.

  • Le « pouvoir d’achat » cache l’enjeu de l’inflation

    Présidentielle 2022. Au fil des programmes (12/21) — Attention inflation !

    L’émergence d’une inflation forte ne peut plus être seulement comprise comme un phénomène transitoire. Face à cette nouvelle donne, la plupart des programmes, surtout à droite, se concentrent sur des mesures ponctuelles, sans proposer de vision globale.

  • L’État privilégie la lutte contre la « fraude sociale » à celle contre la fraude fiscale

    Économie et social

    Un rapport d’Attac et du syndicat Solidaires montre que l’effort contre la fraude fiscale se réduit, malgré les discours officiels. En revanche, les bénéficiaires de prestations sociales sont de plus en plus mis sous pression.

  • Non, le programme économique de Marine Le Pen n’est pas « de gauche »

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite — Analyse

    Une étude quantitative récente qualifie « de gauche » le programme économique du RN à la présidentielle, rejoignant les accusations d’Éric Zemmour. Mais ces analyses ne résistent pas à une étude sérieuse de ce projet.

  • La « planification » fait un retour en force, au service de programmes antagoniques

    Présidentielle 2022. Au fil des programmes (7/21) — Analyse

    Les crises du capitalisme ont conduit au retour de la notion de planification, y compris parmi les candidats les moins critiques de l’ordre économique existant. La version la plus ambitieuse est défendue par Jean-Luc Mélenchon, même s’il reste des ambiguïtés dans son programme.

  • Droits et devoirs : la rupture Macron

    Présidentielle 2022. La campagne et le bilan d’Emmanuel Macron — Analyse

    Pour le président-candidat, « les devoirs valent avant les droits ». Cette logique, qui va à l’encontre des principes fondamentaux de l’État social et l’État de droit, irrigue l’ensemble de son projet de réélection. En distinguant les bons et les mauvais citoyens.

  • Le vrai-faux sérieux budgétaire de Marine Le Pen

    Présidentielle 2022. Les campagnes de l’extrême droite

    La candidate du Rassemblement national, peu à l’aise sur le terrain économique et soucieuse de démontrer le « sérieux » de son projet, a présenté un chiffrage précis des mesures qu’elle défend. Au risque de l’effet boomerang.

  • Le candidat Macron déroule un programme au service du capital

    Présidentielle 2022. La campagne et le bilan d’Emmanuel Macron — Analyse

    La présentation du projet d’Emmanuel Macron et l’action du gouvernement face à l’inflation prouvent que la logique économique du président n’a guère changé depuis 2017. Elle s’est radicalisée vers une garantie universelle donnée au capital. 

  • Le projet de Macron marche sur ses deux jambes de droite

    Présidentielle 2022. La campagne et le bilan d’Emmanuel Macron — Analyse

    Le président-candidat a présenté, jeudi 17 mars, les grands axes de son programme. Plus que jamais néolibéral sur le plan économique, il propose une version conservatrice des enjeux sociaux et régaliens, en occupant le terrain de ses adversaires de droite et d’extrême droite.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Romaric Godin
Journaliste à Mediapart

10 Billets

0 Éditions