Sophie Dufau

Journaliste à Mediapart. Je porte aussi des lunettes.

Sinon, des années à Libération, trois ans aux Inrockuptibles, auteur du «Naufrage de la psychiatrie» et de «Nos chères 35 heures» tous deux publiés chez Albin Michel en 2006 et 2008.

Consulter ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Maylis de Kerangal, quand la modernité pulse

    Par et

    Elle s’affirme, de livre en livre, comme l’un de ces rares écrivains français qui écrivent la modernité, la technicité transcendée par l’humain. Lyrisme du béton ou de la salle d’opération, passionnants êtres ordinaires : résultat, Réparer les vivants est un livre qu'on lit comme un thriller, dont on se souvient comme d’un poème. Entretien et extrait en fin d'article.

  • Chine, Cambodge, Bangladesh: le réveil ouvrier

    Par

    Alors que le gouvernement cambodgien a fait tirer sur les ouvriers réclamant des hausses de salaire, ce documentaire de Michaël Sztanke raconte comment, de la Chine au Bangladesh en passant par le Cambodge, les multinationales délocalisent toujours vers le pays le moins disant socialement. Attisant aujourd'hui la colère des ouvriers.

  • Des femmes « dans la jungle » du monde politique

    Par
    Extrait du film « Dans la jungle », de Camille Froidevaux-Metterie et Laurent Metterie Extrait du film « Dans la jungle », de Camille Froidevaux-Metterie et Laurent Metterie

    Un monde dur, qui nécessite des sacrifices, et où même les femmes ne se font pas de cadeaux entre elles... En 2011 et 2012, la chercheuse en science politique Camille Froidevaux-Metterie a mené 57 entretiens avec des élues. Le réalisateur Laurent Metterie a eu la bonne idée d'en faire la synthèse en un film de 35 min.

  • Yvette, Boubié et les autres : caméra citoyenne au Burkina Faso

    Par

    Deux films de 20 minutes environ, l'un sur le travail d'une femme, l'autre sur le travail des hommes. Tous deux tournés dans un village burkinabé. Les réalisateurs sont les villageois qui ont saisi la caméra pour parler « des préoccupations pressantes qui sont les leurs ».

  • « Histoire de l'argent », une affaire très intime

    Par et

    L'argent, ah, l'argent. Une fiction, selon Aristote. Le prenant au mot, l'écrivain argentin Alan Pauls en a fait un roman. Avec sa fantaisie rigoureuse habituelle, son art de la digression, son humour. Retraçant à la fois une histoire de famille, et celle de son pays. Entretien vidéo et extrait en fin d'article.

  • Appelfeld, l’homme qui murmurait à l’oreille du lecteur

    Par et
    Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

    L’écrivain israélien Aharon Appelfeld est mort dans la nuit de mercredi à jeudi 4 janvier à l’âge de 85 ans. Enfant, il avait survécu, seul et caché, à la Shoah. À 14 ans, disait-il, il n’avait « plus de langue ». Son œuvre fut ensuite couronnée par de nombreux prix littéraires, dont le prix Médicis étranger en 2004, et le prix Israël. Nous republions un entretien réalisé avec lui à l’occasion de la sortie des Eaux tumultueuses en 2013.

  • En cinq ans, les hospitalisations sous contrainte ont augmenté de 50%

    Par

    De plus en plus d'enfermement pour les personnes souffrant de troubles psychiques : c'est une des conclusions du rapporteur de la mission sur la santé mentale, Denys Robiliard, invité aux Assises citoyennes pour une hospitalité en psychiatrie, qui se tenaient ce week-end.

  • A Sète, la revanche par l'image

    Par
     © Archives nationale d'Outre-mer. © Archives nationale d'Outre-mer.

    Parmi la vingtaine d'expositions présentées jusqu'à la fin du mois au festival ImageSingulières de Sète, la série « By numbers » réunit des clichés de Tsiganes, de bagnards, de condamnés du Goulag et de martyrs des Khmers rouges. Dans un parcours où, au bout du compte, l'identité triomphe.

  • Vladimir Makanine et la Tchétchénie : en avant… marché !

    Par et
    Control © Neo Rauch Control © Neo Rauch

    Lors de la remise du prix européen de littérature, en mars, il a lu un texte sur la délation en guise de discours. Dans Assan, le roman qu’il publie chez Gallimard, la guerre de Tchétchénie est vue par un commandant à la fois corrompu et humain. Vladimir Makanine, franc-tireur littéraire : entretien et extrait.

  • « Les Anonymes », l'art de voir une affaire Erignac

    Par et
    Olivier Gourmet, Mathieu Amalric et Rodolphe Congé Olivier Gourmet, Mathieu Amalric et Rodolphe Congé

    Canal + a diffusé lundi soir Les Anonymes – Un' pienghjite micca, dans lequel le cinéaste Pierre Schoeller (L'Exercice de l'État) met en scène l'enquête sur l'assassinat du préfet Claude Érignac. Un téléfilm remarquable, cinématographiquement et politiquement.