La vérité sur les Vikings

Par

Derrière l’image noire de guerriers sanguinaires vêtus de casques à cornes – qui n’ont jamais existé –, et d'une réputation détestable, celle d’un « peuple infâme » et d’une « race corrompue », l’historien Anders Winroth restitue la complexité et la réalité des mondes vikings et tranche dans les controverses sur les motifs des « invasions vikings ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Qui pourra jamais raconter les douleurs de cette journée ? Qui pourra, en les racontant, ne pas verser des torrents de larmes, quand on a vu les enfants, suspendus au cou de leurs mères égarées, n’avoir que du sang à sucer au lieu de lait ; quand on a vu le pavé du temple souillé du sang des saints que le fer ennemi répandait à flots ; les autels dégoulinants de sang innocent ! »