Court métrage. «Poisson frit», le prix de la liberté

Par Mediapart & Le Festival Cinéma(s) D'Iran

Deuxième des cinq courts métrages que Mediapart vous propose en partenariat avec le festival Cinéma(s) d'Iran. En 11 minutes, l'animation de Leila Khalilzadeh conte jusqu'à l'absurde la quête de liberté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deuxième court métrage proposé en partenariat avec le festival Cinéma(s) d'Iran, qui commence ce mercredi 1er juin au Nouvel Odéon à Paris. Cette année, la programmation met l'accent sur la comédie, genre très populaire en Iran, qui par le rire s'autorise une critique de la société. Avec ce film d'animation de 11 minutes, Leila Khalilzadeh pousse jusqu'à l'absurde la question du prix de la liberté.