Court métrage. «Phosphure d'aluminium», conversation autour d'un poison

Par Mediapart & Le Festival Cinéma(s) D'Iran

Troisième des cinq courts métrages que Mediapart vous propose en partenariat avec le festival Cinéma(s) d'Iran. En 29 minutes, ce film d'Amir-Hossein Karami aborde tranquillement le désir de suicide d'une jeune femme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Troisième des cinq courts métrages iraniens que nous vous proposons à l’occasion de la 4e édition du festival Cinéma(s) d’Iran, Phosphure d’aluminium est un film de 29 minutes d’Amir-Hossein Karami, réalisé en 2015. Ce long dialogue entre une jeune femme en recherche d’un poison violent et un ami prêt à l’aider est l’occasion d’aborder les relations entre hommes et femmes et le poids des traditions en Iran.