Napoléon: le bicentenaire dégonflé de 1969

Par

La Ve République, d’essence bonapartiste, préparait un grand tralala pour le deuxième centenaire de la naissance de l’Empereur, le 15 août 1969. Patatras ! Un référendum perdu était passé par là. On attendait Malraux et ce fut Pompidou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une légende tenace affirme que le capitaine de Gaulle et le jeune André Malraux, auteur de La Tentation de l’Occident (1926), se rencontrèrent lors de la présentation du film prodigieux d’Abel Gance, Napoléon, en 1927 à l’opéra Garnier. Ce qui est certain, en revanche, c’est le rendez-vous manqué par le président de Gaulle et son ministre des affaires culturelles Malraux, le 15 août 1969, pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Napoléon.