Nous n’irons pas à Cannes

Par

Ce mercredi 9 mai s’ouvre la 71e édition du Festival de Cannes. Pour la troisième année de suite, Mediapart ne couvre pas l’événement. De son enfermement sur lui-même à la personnalisation poussée à l’extrême autour de la figure de son délégué général, en passant par le refus de penser la révolution des images liée notamment à l’irruption du numérique, voici pourquoi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quoique joyeuse, l'annonce de la sélection officielle du 71e Festival de Cannes le 12 avril dernier n'a pas été un moment entièrement dépourvu de solennité. Nul, j'espère, ne serait assez insensé pour le contester : il y a des matières devant lesquelles même la meilleure des dispositions est contrainte d'abdiquer. Motif du courroux du président et du délégué général du plus grand festival de cinéma du monde : la réalisation de selfies pendant la montée des marches.