Les œillères de la «Tentation radicale»

Par

La Tentation radicale. Enquête auprès des lycéens affirme qu’il existe un « effet islam » sur la radicalité des jeunes. Partisan d’une sociologie prétendument « objective », cette enquête quantitative d’ampleur, qui s’appuie sur nombre de tableaux et de pourcentages, sous-estime le poids des discriminations dans la rancœur de certains descendants d’immigrés vis-à-vis de la communauté nationale, et perd en finesse d’analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un livre qui arrive chargé émotionnellement, peu de temps après le sacrifice du gendarme Beltrame lors des attentats commis dans l’Aude mettant en lumière, une nouvelle fois, l’existence d’un djihadisme hexagonal en rupture avec la société française.