La jeunesse, scarifiée ou sacrifiée ?

Par

Les stigmates de l’épidémie de Covid-19 parmi les jeunes dessinent-ils des blessures susceptibles de cicatriser ou un épisode inédit de fracture générationnelle ? Un ouvrage collectif de sociologie tente de répondre à cette question.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La campagne présidentielle à venir semble déjà vouloir se focaliser sur une jeunesse en souffrance, qui constitue aussi une population très abstentionniste, comme le montre par exemple l’affiche de pré-campagne du président de la République. Celui-ci a par ailleurs annoncé un meeting consacré à la jeunesse le 2 octobre à Avignon (Vaucluse).