Mort de Michel Vovelle, historien de la Révolution

Par

Michel Vovelle, historien novateur et spécialiste de la Révolution française, marxiste hétérodoxe tout autant, est décédé samedi 6 octobre à 85 ans, à Aix-en-Provence, relate L'Humanité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il flottait au-dessus du berceau de Michel Vovelle, fils de Gaëtan et Lucienne Vovelle, instituteurs, comme une lumière calme et ­irradiante. La lumière de l’intelligence, des pionniers, de l’humanisme qui pousse un homme à passer sa vie à comprendre, à travailler les faits comme on retourne la terre, à épier l’histoire aussi bien à travers un trait, un trou que les volets grands ouverts. L’historien, grand connaisseur des lumières de la Révolution française, est décédé le 6 octobre. La Révolution française, il l’a mise en images en cinq volumes, l’a laissée parler, l’enseigna à la Sorbonne, marqua par sa direction l’Institut qui lui est dédié, conseilla scientifiquement son musée. Cet homme paisible fut un des savants les plus ferrés sur les tempêtes.