Notre fatigue a une histoire

Par

Si vous êtes déjà las de cette rentrée incertaine, la lecture du dernier Georges Vigarello vous aidera à comprendre comment la fatigue est devenue le mal du siècle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stress, pénibilité, burn-out ou charge mentale… Constatant que les « XXe et XXIe siècles ont vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue », l’historien Georges Vigarello a décidé de faire l’histoire d’une notion qu’on pourrait croire intemporelle, alors que ses manifestations, ses modes d’expression, comme ses possibles remèdes, sont pris dans des évolutions historiques et sociales qui en perturbent le sens et même le ressenti.