«Baron Noir» saison 2: cinquante nuances moins claires

La diffusion sur Canal + de la seconde saison de « Baron Noir » s’achève lundi soir. Toujours passionnante, la série d’Éric Benzekri et de Jean-Baptiste Delafon, où François Morel interprète cette fois un double de Jean-Luc Mélenchon aux côtés de Kad Merad, peine à trouver le bon rapport entre fiction, politique et politique-fiction.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Y aurait-il une malédiction des saisons 2 ? Grande, on l'imagine, est la tentation de tout donner dès la première. Soit que la production n'ait pas encore accordé le feu vert à la reconduction, soit qu'il faille emporter l'adhésion du public, dans les deux cas – qui n'en font en général qu'un –, il n'est pas recommandé d'en garder trop sous le coude. De là un paradoxe : tout en étant une suite, les saisons 2 ressemblent bien souvent à un recommencement à zéro. Le personnage principal, ayant lui-même tout donné, se retrouve satellisé, dans les limbes ou dans les choux. Les secondaires, arrivés à leur sinistre fin, risquent d'être moins savoureux au sommet qu'à la base. Des habitudes ont été prises, des refrains appris… Mais qui peut garantir que tout cela n'est pas sur le point de virer à la rengaine ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Afrique(s) — Enquête
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Politique
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Violences sexistes et sexuelles — Analyse
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Transports publics, le délitement — Reportage
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Politique économique
Le FMI confirme que la « boucle prix-salaires » est d’abord un récit conservateur
Une étude du FMI montre qu’il est quasiment impossible d’identifier un effet d’entraînement durable des rémunérations sur l’inflation. Un camouflet pour Emmanuel Macron qui fonde sa politique sur la crainte de cette « boucle prix-salaires ».
par Romaric Godin
Migrations — Entretien
Naufrage dans la Manche : « Mon frère n’a pas été considéré comme un être humain par les secours »
Il y a un an, 27 personnes sont décédées dans le naufrage de leur embarcation en essayant de rejoindre le Royaume-Uni. Zana Mamand Mohammed a perdu son frère, Twana, 18 ans, dont le corps n’a toujours pas été retrouvé. Auditionné dans le cadre de l’enquête, il a accepté de témoigner auprès de Mediapart. 
par Pascale Pascariello, Armel Baudet, Martin Bessin, Youmni Kezzouf et Esmaeili Amir