Presse: révoltes déontologiques en cascade

Par

Après Le Parisien, contre un éditorial en défense de Nicolas Sarkozy au lendemain de sa condamnation, la colère se propage dans d’autres journaux, comme Paris Match, Le JDD ou Ouest-France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela ressemble à un brutal changement de climat. Pendant de longues années, il a fallu tenir la chronique passablement désespérante des rachats par quelques milliardaires des plus grands titres de la presse française, et de la cohorte de censures, autocensures, manipulations ou instrumentalisations diverses que cela a entraînée.