Reprendre la littérature avec Denis Roche, écrivain, poète, photographe

Par Tiphaine Samoyault (En Attendant Nadeau)

Écrivain, photographe, poète et traducteur, Denis Roche ne déliait pas ses différentes pratiques, sauf quand il le décidait. Depuis sa mort en 2015, notre époque ne prend pas la juste mesure de son œuvre. Est-ce parce qu’il a consacré une grande partie de son travail à l’éphémère et à la disparition ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n’y a rien de mieux que les leçons de l’œuvre de Denis Roche pour résister. Cet avant-gardiste qui quitta tous les groupes, ce poète qui renonça à la poésie en décrétant qu’elle était « inadmissible », cet écrivain qui resta lyrique de toutes les façons possibles, cet homme qui écrivit en une nuit, le jour où Le Pen se trouvait en face de Chirac en 1995, une Lettre ouverte à quelques amis et à un certain nombre de jean-foutre… et la distribua lui-même dans toutes les librairies de France, ce photographe qui fit de sa vie une légende, a tout à nous dire.