«Fille»: la spirale affranchissante de Camille Laurens

Par

Fille est un roman de la maturité, maîtrisé, bouleversant d’un point de vue intime et politique. Camille Laurens y intente le procès du patriarcat, libère les femmes de leurs jougs et bâtit un Tombeau de la langue française enfin récurée, rédimée.
Première chronique consacrée aux nouveaux romans à paraitre en cet automne 2020

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le livre devait paraître au printemps, mais la pandémie en décida autrement. Surseoir à sa publication aura sans doute bonifié notre réception, tant l’esprit public semble avoir mûri ces derniers mois. Nous voici tous (ou presque) capables d’apprécier, à sa puissante et juste mesure, le roman de Camille Laurens ; avec ses cataractes enivrantes de remembrances, d’imputations, de sentiments, de ressentiments. Et surtout d’amour – conditionnel ou inconditionnel.