L’«Histoire mondiale de la France» mise en examen (3/8): une histoire désorientée?

Par

Risque-t-on de perdre quelque chose à tracer une histoire non linéaire et discontinue ? Une histoire par dates s’oppose-t-elle à une histoire par lieux ? Et comment fait-on pour viser à la fois le grand public et l’innovation scientifique ? Dialogue entre les historien.ne.s Emmanuelle Loyer et Patrick Boucheron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.