Elections, piège à fictions

Par

Trois livres tentent un exercice périlleux : anticiper le soir des élections présidentielles avec les moyens de la fiction. Pour en dire quoi ? La Nuit du second tour, Minute et L’élection présidentielle n’aura pas lieu proposent leur propre programme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les élections présidentielles de la Ve République sont toujours riches en ressorts dramatiques – elles rejouent à chaque fois le grand récit, le mythe d’une rencontre entre un homme et un pays –, mais la campagne pour les présidentielles 2017 s’avère particulièrement fournie en suspens, rebondissements, incertitudes. Alors que tout semblait joué, et même terriblement prévisible, « Rien ne se passe comme prévu » : le titre du récit que Laurent Binet avait consacré à la campagne de François Hollande il y a cinq ans convient mieux à cette élection-ci. D’ailleurs, les trois livres publiés cet hiver et qui s’essaient à la fiction d’anticipation proche pour raconter la soirée du 7 mai 2017, en font les frais : le réel réserve encore des surprises. Achevés à l’automne, ils ne pouvaient pas prévoir que Hillary Clinton ne serait pas présidente des États-Unis, que ni Nicolas Sarkozy, ni François Hollande ne feraient campagne.