Ken Loach: «Avec Corbyn, un moment crucial de notre histoire»

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le cinéma de Ken Loach divise, y compris les cinéphiles penchant à gauche. Beaucoup lui reprochent, pour ce qui concerne ses films sur la Grande-Bretagne contemporaine, son idéalisation de la classe ouvrière, quitte à la filmer sans nuance ni complexité, de façon lacrymale ou empesée, ne rechignant jamais à certaines facilités scénaristiques pour la mettre en scène, voire même son refus politique de l'art (lire l'article d'Emmanuel Burdeau). On ne touche pas aux « working class heroes » du quotidien, où tout n’est le plus souvent qu’altruisme et solidarité, rarement de comportements coupables ou de divisions, et où l'esthétique cinématographique et les effets de mise en scène n'auraient pas leur place…