L’homme descend de la voiture, histoire d'une panne des sens

Par

Pierre Patrolin taille sa route singulière, de livre en livre. Il étonne, il détonne. Après l’eau, le feu, le voici qui achète une voiture : un livre qui transporte. Extrait en fin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Mais je n’ai rien dit à Françoise. Elle tenait à me raconter le dénouement du livre qu’elle venait de terminer. Je lui ai seulement expliqué que je n’avais pas eu le temps de finir de planter les framboisiers, sans lui avouer que je ne me souvenais plus du début de son livre, et encore moins de son intrigue. »