Papiers à bulles (2/21)

Burns dévoile l'origine d'«El Borbah»

Bande dessinée. Charles Burns est de ces auteurs américains dont on pourrait dire qu'ils dessinent des romans tellement leurs scénarios sont travaillés, et leurs projets ambitieux. El Borbah, réédité en septembre chez Cornélius, fut un de ses premiers récits.

Sophie Dufau

31 août 2008 à 17h42

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

De Charles Burns, les plus jeunes connaissent surtout Black Hole, bande dessinée en noir et blanc, plus proche du roman graphique que de l'album classique. Sortis en France il y a à peine deux ans, les six premiers épisodes (la série en compte 12) rassemblant pas loin de 400 pages retraçaient l'histoire, aussi terrifiante qu'onirique, d'une bande d'adolescents de Seattle confrontés à une étrange épidémie faisant d'eux des mutants.

Le 19 septembre, les éditions Cornélius rééditeront un autre chef-d'œuvre de Charles Burns: El Borbah. Plus drôle mais tout aussi esthétique que Black Hole, El Borbah met en scène un étrange détective aux prises avec des humains malfaisants, des robots pervers, des monstres hybrides.

© 
© 
© 

Pour vous faire une idée, deux courts épisodes en PDF vous sont offerts ici et .

Et dans les pages 2 à 5 de cet article, les éditions Cornélius nous donnent à lire la postface du livre, où Charles Burns raconte la genèse de son personnage.

Dès les années 1980, certains pourtant avaient déjà repéré El Borbah. Ce fut le cas de Joseph Ghosn, ex-rédacteur en chef de Bang! et ex-journaliste des Inrockuptibles:

© 

«El Borbah», postface. Ed. Cornélius, sortie sept. 2008

© 

«El Borbah», postface. Ed. Cornélius, sortie sept. 2008

© 

«El Borbah», postface. Ed. Cornélius, sortie sept. 2008

© 

«El Borbah», postface. Ed. Cornélius, sortie sept. 2008

© 

Sophie Dufau


1 commentaire

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

Nos émissions

À l'air libre
par à l’air libre
À l'air libre
par Berenice Gabriel et Célia Mebroukine
Grand entretien
par Justine Brabant
Ouvrez l’Élysée
par Usul et Ostpolitik

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne