Papiers à bulles

Colonna dans le box, une tragédie en BD

Par
Tout procès pénal relève du théâtre. Celui d’Yvan Colonna, alias le «berger de Cargèse» ou «l’assassin présumé du préfet Erignac», se prête aussi à la BD, comme le montre l'ouvrage récemment publié du dessinateur Tignous et du journaliste Dominique Paganelli.

Burns dévoile l'origine d'«El Borbah»

Par
Bande dessinée. Charles Burns est de ces auteurs américains dont on pourrait dire qu'ils dessinent des romans tellement leurs scénarios sont travaillés, et leurs projets ambitieux. El Borbah, réédité en septembre chez Cornélius, fut un de ses premiers récits.

Des idées neuves pour un autre monde (fin). «Arctica», la BD qui décrit un futur jalonné d'icebergs

Par

Face aux crises climatique et énergétique, émergent de nouveaux modèles agricoles, financiers, militants, experts. Après la question de la dette écologique ou de la permaculture, dernier volet de notre série avec en avant-première des planches du deuxième tome d'Arctica, bande-dessinée d'anticipation écologique. Et entretien audio avec son auteur, Daniel Pecqueur, pour savoir à quoi ressemblera la planète en 2070.

Art Spiegelman : «Créer, c'est sculpter son vomi»

Par et

Depuis Maus, dont le premier tome est paru en 1987 en France, Art Spiegelman est devenu une référence du roman graphique. Au point d'éclipser presque le reste de son œuvre. A l'occasion d'une exposition consacrée à son travail, à Paris, Mediapart l'a rencontré pour un entretien, dans lequel il détaille le processus de création, ses moteurs et ses inspirations, où il revient sur l'Holocauste, le 11-Septembre, médite sur le livre et ses rapports avec internet, et nous donne sa vision de l'Amérique après l'élection de Barack Obama à la présidence.

Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy, traduction Dominique Bry.

Philippe Geluck, entretien malpoli !

Par et

Philippe Geluck, c'est le type gentil qui dessine des chats et parlechez Drucker. Du moins était-ce ce que le public français pouvaitcroire jusqu'à la parution de Geluck se lâche, textes et dessins impolis fin septembre. Car il a été aussi un fantasque Docteur G, spécialiste des maladies orphelino-sub-réalistes, et, depuis la fin de ses expériences télévisuelles, est redevenu chroniqueur au Soir de Bruxelles et à Siné Hebdo de Paris. Avec, forcément, moins de préventions et de pudeurs, et pas mal de férocité.

Entretien réalisé par Dominique Bry et Vincent Truffy

Joe Sacco, reporter-dessinateur, explore Gaza

Par

Une histoire dans l'Histoire, le massacre par l'armée israélienne de 275 Palestiniens de Khan Younis, au sud de Gaza, un jour de novembre 1956. Et puis, le reste, quand le Proche-Orient se fait poupée russe ; quand les histoires et tragédies des individus s'entremêlent. Publié début janvier, Gaza 1956, en marge de l'histoire, est une fresque au cœur de la bande de Gaza proposée par le célèbre reporter et auteur de bande dessinée américain, Joe Sacco. Entretien et «bonnes planches».

Dix romans graphiques pour les années 2000

Par

Auteur récent d'un ouvrage de référence, Romans graphiques,le critique Joseph Ghosn saisit l'occasion du 37e Festival international de laBD d'Angoulême pour élire ses dixalbums majeurs des années 2000 et les commenter. Entretien sous forme d'un portfolio sonore.

Pekar-Crumb, une épopée des petites vies

Par
Harvey Pekar, scénariste d'«American Splendor», série séminale des comics américains, vient de mourir, au moment où sort en France Harv & Bob, la partie de cette autobiographie purulente illustrée par Robert Crumb. Extrait.

«Working»: labeur sans le baratin

Par

Working, recueil d'entretiens sur le monde du travail par Studs Terkel, figure de l'histoire orale américaine, paraît en bande dessinée, illustré par une vingtaine de dessinateurs de la scène indépendante américaine.

Par Dominique Bry et Vincent Truffy

Jean Lecointre, collages de guimauve et de sang

Par et
 © Lecointre/Cornelius © Lecointre/Cornelius
D'où Jean Lecointre tire-t-il son inspiration? Réponse en vidéo à l'occasion de la sortie de Greenwich (éd. Cornelius) où sont rassemblés plus d'une centaine de collages de ce délirant graphiste.

«Polina», corps et graphique

Par et
 © Vidéo dans l'article © Vidéo dans l'article

On avait laissé Bastien Vivès auréolé de la gloire d'un prix à Angoulême en 2009 pour Le Goût du chlore. Il a continué de chercher, de publier et de s'affirmer et propose aujourd'hui une œuvre maîtresse sur la danse, Polina. Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy

Manu Larcenet: entrez dans la transe

Par et

Avec Blast, Manu Larcenet a mis de côté les histoires douces-amères et poétiques qui ont fait son succès, il s’est tourné vers la noirceur. Deuxième volet d’une série qui comptera quatre tomes, «L’Apocalypse selon Saint Jacky» est un éloge de ceux qui ne marchent pas droit.

Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy

Enki Bilal: Shakespeare après l'apocalypse

Par et

Avec Julia & Roem, Enki Bilal publie le deuxième volet d'une nouvelle trilogie commencée avec Animal'z qui raconte la renaissance de l'humanité après le «coup de sang» de la planète. Après le western qui inspirait le premier album, l'auteur des cycles du Monstre et Nikopol s'attaque à la tragédie élisabéthaine.

Valérian au pays des gros nez, un space opéra comique de Manu Larcenet

Par et
Il aurait pu choisir de donner une suite aux aventures des Schtroumpfs (bonnet oblige), mais non. Le père du Combat ordinaire, Manu Larcenet, revisite les aventures extraordinaires et galactiques de Valérian dans L'Armure du Jakolass. Entretien déjanté.

La diversité jusque dans les tranchées

Par
Une bande dessinée, Turcos, à travers le destin d'un régiment de tirailleurs algériens tout au long de la Première Guerre mondiale, met en lumière ces soldats inconnus, occultés de la mémoire nationale. De tels sujets colonisés furent en première ligne pour sauver une mère patrie qui s'avéra marâtre. De cette histoire, jaillissent la couleur et la vitalité…

«Le Dahlia noir» en BD, Mediapart suit l'affaire (1/4)

Par
Vidéo accessible dans le corps de l'article. Vidéo accessible dans le corps de l'article.

En exclusivité, Mediapart vous raconte dans une série de cinq articles l'adaptation en bande dessinée d'un des plus grands polars de ces trente dernières années, Le Dahlia noir, de James Ellroy. Première rencontre : les premiers travaux du dessinateur, Miles Hyman.

Pinocchio, conte défait

Par
Vidéo dans l'article. Vidéo dans l'article.

Foisonnant, désespéré, généreux, déjanté, cynique, drôle et extrême, le Pinocchio de Winshluss paru en novembre 2008 chez Les Requins Marteaux. De l’œuvre de Carlo Collodi, il a fait un conte désabusé et très peu féerique. Jusqu’au 7 avril, Pinocchio s’expose à la galerie Vallois à Paris. Rencontre avec un auteur en colère et son galeriste.

Pour en finir avec “Maus” et retrouver Spiegelman

Par et

Beaubourg accueille une rétrospective consacrée à Art Spiegelman qui tente de dépasser l’envahissante bande dessinée centrale du dessinateur, Maus, pour faire découvrir l’œuvre qu’elle occulte.

«Le Dahlia noir» en BD (2/4) : «travailler le texte pour «oublier le film»

Par

Mediapart suit en exclusivité la genèse du Dahlia noir de James Ellroy en bande dessinée. Second épisode de ce making-of : rencontre avec le scénariste, Matz, pour parler du projet, de son travail de réécriture et du jour où « the dog » James Ellroy a donné son accord.

François Schuiten: « Cette locomotive, c’est un peu la clé du futur »

Par et

Avec 12 - La Douce, le dessinateur François Schuiten tente un premier album entièrement solo dans lequel il fait revivre l'aventure ferroviaire et humaine d’une locomotive futuriste et à vapeur dans un monde envahi par les eaux. Entretien vidéo.

«Le Dahlia noir» en BD (3/4): «la mise en couleur ne doit pas dénaturer le trait»

Par

Depuis janvier 2012, Mediapart suit en exclusivité la genèse de l'adaptation du Dahlia noir de James Ellroy en bande dessinée. Troisième épisode : le dessinateur Miles Hyman a commencé la colorisation des planches définitives. Un travail de longue haleine où l'outil informatique se révèle d'une aide précieuse. Miles Hyman est l'invité du festival de Mediapart ce lundi 1er octobre.