Yves Citton : « Le discours sur la crise rend l’insoutenable tolérable »

Par

« La crise » permet à la fois d’augmenter la pression sur le présent et de le rendre acceptable au vu de la promesse, toujours reportée, de sortie du tunnel, juge Yves Citton. Le codirecteur de la revue Multitudes propose de refonder nos imaginaires politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans son dernier ouvrage, Yves Citton, professeur de littérature à l’université de Grenoble et codirecteur de la revue Multitudes, explore quelques pistes pour « renverser l’insoutenable ». Devant les politiques d’austérité, les crises démocratiques ou les catastrophes environnementales, les signaux de la fin d’un monde caractérisé par des pressions insupportables sont au rouge.