Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique

Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le 12 avril 2017, à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, paraissait une tribune dans Le Monde titrée « Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron ». Signée par quarante économistes, parmi les plus orthodoxes du pays, elle justifiait ce soutien en ces termes : « Notre engagement se fonde sur l’idée que la recherche en économie, en particulier l’évaluation des politiques publiques, peut éclairer la décision politique. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal