Gestion de l’eau : « Nous manquons d’informations objectives » sur les prélèvements des mégabassines

La mobilisation contre les mégabassines reprend jeudi à Orléans, à l’occasion du conseil d’administration de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne. De nombreux scientifiques considèrent que ce type de réservoir est une « maladaptation ». Entretien avec l’hydrogéologue Florence Habets.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Et si les mégabassines étaient précisément l’inverse de ce qu’il fallait faire en matière de gestion de l’eau pour les années à venir ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal