Pour le 1er Mai à Paris, les manifestants dénoncent «une guerre aux chômeurs»

Par

De retour après l’éclipse de 2020, les cortèges syndicaux de la journée des travailleurs ont rassemblé plus de 100 000 personnes en France. La réforme de l’assurance-chômage, qui va pénaliser près de deux millions de demandeurs d’emploi, était dans toutes les têtes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un retour aux traditions, en quelque sorte. Après un 1er Mai 2020 sans manifestations pour cause de confinement, le millésime 2021 de la journée internationale des travailleurs a vu environ 300 défilés organisés partout en France. La CGT a comptabilisé 150 000 manifestants à travers le pays.