Dans les Leroy Merlin de Haute-Savoie, un grand mal-être parcourt les rayons

Fin avril, une salariée du Leroy Merlin a tenté de se donner la mort dans les toilettes du magasin. Une semaine plus tard, ses collègues d’Annecy et les vendeurs d’Anemasse se sont mis en grève pour réclamer de meilleures conditions de travail.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Elle a avalé une boîte entière de médicaments, discrètement, dans les toilettes du magasin. Lundi 25 avril, Zaia, salariée du Leroy Merlin d’Annecy, a tenté de se donner la mort sur son lieu de travail. Une femme de ménage l’a retrouvée plusieurs heures plus tard, avant qu’elle ne soit emmenée par le Samu. À l’heure où nous écrivons, elle est toujours hospitalisée. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal