La complémentaire santé aiguise l’appétit des assureurs privés

Par

Un marché de 25 milliards d’euros, plus de 4 millions de contrats en jeu : les assureurs privés manœuvrent pour conquérir le marché de la complémentaire santé en entreprise. Les petits employeurs et leurs salariés ont beaucoup à perdre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des assureurs privés à bonnets jaunes, au nom de la libre concurrence ; des mutualistes en ordre dispersé, contre les inégalités d’accès aux soins, tous tirant à boulets rouges contre les syndicats : c’est l’automne des frondes hétéroclites, et le débat sur la généralisation de la complémentaire santé en entreprise n’échappe pas à la tendance. Issue de l’article 1er de la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin dernier, cette généralisation sera effective le 1er janvier 2016 : toutes les entreprises devront alors proposer des contrats santé à leurs salariés.