Conditionner le RSA au travail des bénéficiaires, l’idée n’est pas neuve. Nicolas Sarkozy, en 2011, avait proposé une expérimentation du même ordre aux élus locaux, mais s’était heurté à une forte opposition des collectivités territoriales à gauche. En 2015, le candidat à l’élection présidentielle avait même réitéré, en demandant aux présidents des départements d’avoir le « courage » d’imposer au minimum 7 heures de travail aux personnes touchant le revenu de solidarité.