La bulle financière chinoise explose

Par

La folie boursière qui avait saisi les Chinois ces derniers mois se termine dans le drame. Cette bulle boursière n’est que l’ultime manifestation de l’immense bulle de crédit, soutenue par la finance de l’ombre. Le gouvernement communiste est sous tension.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant que l’attention est monopolisée par la Grèce et l’Europe, un autre événement, tout aussi lourd de conséquences, se passe en Chine et est en train de contaminer l’Asie : un krach boursier gigantesque. Depuis plus d’un mois, le gouvernement chinois essaie par tous les moyens d’enrayer la chute des marchés. En vain. Mercredi 8 juillet, la chute a été de plus de 8 % dans les premières minutes à l’ouverture de la Bourse à Shanghai. La cotation de plus de 1 400 sociétés, soit environ la moitié des sociétés enregistrées sur le marché, a été suspendue, dans l’espoir de limiter l’effondrement.