Changement climatique : la conversion en trompe-l’œil des majors pétrolières

Par

2020 a été une année charnière pour les grandes compagnies pétrolières : elles ont définitivement perdu la bataille du changement climatique. Mais elles entendent bien gagner la guerre de la transition écologique, en imposant leurs vues, leurs moyens, leurs technologies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles ont perdu une bataille. Elles le savent. Après avoir dépensé des centaines de millions de dollars pour contester toute étude environnementale, y compris les rapports du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), et pour contrer tout mouvement écologique et toute politique de régulation, les grandes compagnies pétrolières sont obligées de plier : le changement climatique est devenu une évidence impossible à nier.