Le Conseil d’Etat valide la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Par

Alors que la cour administrative d’appel avait annulé la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, le Conseil d’État vient de prendre une décision contraire. Les opposants à la privatisation n’entendent pas pour autant rendre les armes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire interminable de la privatisation de la société de gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Par une décision rendue le 9 octobre, le Conseil d’État vient en effet de valider la privatisation de la société. Ou plutôt la procédure qui avait encadré la privatisation.