«J’aimerais que Macron s’empare des énergies renouvelables»

Par

Face à la débâcle économique du nucléaire, l’eurodéputée verte allemande Rebecca Harms appelle à réduire plus fortement la demande d’énergie en Europe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Eurodéputée Verte depuis 2004, ancienne co-présidente du groupe écologiste au Parlement européen, membre de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie, Rebecca Harms est une des parlementaires qui travaille le plus sur le nucléaire. Elle soutient financièrement le World nuclear industry status report depuis plusieurs années.