Alliance Renault: Nissan réaffirmée, la présidence de Nissan éludée

Par
Les dirigeants de Nissan, Renault et Mitsubishi Motors ont réaffirmé jeudi l'importance de leur alliance, mise à mal par l'incarcération au Japon de Carlos Ghosn, président déchu des trois constructeurs, tout en prenant soin d'éviter des sujets qui fâchent comme celui de la présidence de Nissan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Les dirigeants de Nissan, Renault et Mitsubishi Motors ont réaffirmé jeudi l'importance de leur alliance, mise à mal par l'incarcération au Japon de Carlos Ghosn, président déchu des trois constructeurs, tout en prenant soin d'éviter des sujets qui fâchent comme celui de la présidence de Nissan.