Gandrange : l'expert demande 40 millions d'euros à Mittal

Par
Dans un contre-projet mandaté par les syndicatset communiqué à Mediapart, le cabinet d'expertise Syndex affirme que le site de Gandrange (Moselle) est viable à condition qu'ArcelorMittal accepte d'investir 40 millions d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un contre-rapport très attendu, le cabinet d’expertise Syndex, mandaté par les syndicats pour évaluer la situation financière du site d’ArcelorMittal de Gandrange (Moselle), estime que l’usine déficitaire peut retourner à l’équilibre fin 2009, à condition que Lakshmi Mittal investisse 40 millions d’euros.