Salaires et chômage, une arnaque intellectuelle qui dure

Par

Emmanuel Macron et le gouvernement prétendent que certains chômeurs gagnent plus grâce à Pôle emploi que lorsqu’ils travaillaient. Leur démonstration est erronée. Tout comme l’affirmation selon laquelle l’assurance-chômage favorise les contrats courts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Solennel à la sortie du séminaire de rentrée du gouvernement le 8 septembre, le premier ministre Jean Castex a réaffirmé une fois de plus son credo sur la réforme de l’assurance-chômage. Une réforme qu’il tente de mettre en œuvre depuis près d’un an et qu’il espère enfin imposer à partir du 1er octobre (lire notre article à ce sujet).