Ministère du travail: la patronne de la Dares claque la porte

Par

La directrice de la Dares, Françoise Bouygard, a discrètement démissionné. Motif : le service des études du ministère du travail n'a pas les moyens budgétaires et humains pour conduire ses missions. Ce départ intervient alors que le gouvernement a par ailleurs programmé la disparition du Centre d'études de l'emploi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un départ qui aurait dû faire du bruit, mais en réalité il n’en a fait aucun et il est même passé totalement inaperçu : Françoise Bouygard, qui était la directrice de la Dares, le service des études et de la statistique du ministère du travail, a démissionné en février, à cause de désaccords avec sa ministre de tutelle, Myriam El Khomri, et a rejoint la Cour des comptes.