France Télécom: et si c'était pire encore ?

Par

Et si c'était encore pire qu'on croyait? Lundi, le cabinetTechnologia publiait la synthèse des 80.000 réponses des salariés deFrance Télécom sur leur malaise au travail. Accablant. Mais une autreétude remise le même jour, compilant 45 rapports de comités d'hygiène et de sécurité, fait apparaître encore plus crûment l'ampleur de la crise. De 2001 à 2008, France Télécom a détruit 44.700emplois: cela s'est fait à la hache. Mediapart a lu les 169 pages, annexes comprises... Décryptage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lundi 14 décembre, le cabinet Technologia, expert du stress au travail choisi par la direction de France Télécom pour livrer un audit sur la souffrance au travail, a remis deux rapports. Le premier, la synthèse des 80.000 réponses à un questionnaire adressé aux salariés de l'opérateur télécoms, a été remis le matin et largement commenté dans la presse, dès lundi après-midi. Il confirme un très profond malaise.