Le faux départ de Vincent Bolloré

L’industriel breton n’avait cessé de le répéter depuis des années : le 17 février 2022, jour du bicentenaire du groupe familial, il lâcherait tout et partirait en retraite. Finalement, il a tout annulé et conserve un pouvoir plus serré que jamais. La volte-face n’a guère surpris : la multinationale peut-elle survivre à son actuel PDG ?

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Jeudi 17 février 2022, rien ou presque. Dans la dernière ligne droite, Vincent Bolloré a décidé de bousculer l’agenda qu’il avait lui-même fixé. La date pourtant avait été arrêtée il y a plus de vingt ans. À l’époque, Vincent Bolloré avait assuré qu’il profiterait du bicentenaire du groupe familial pour passer la main. « Un bon moment pour achever quarante ans d’aventures industrielles et financières et partir en retraite », selon lui, alors qu’il atteindrait ses 70 ans. Depuis, Vincent Bolloré a régulièrement rappelé le rendez-vous qu’il avait donné. Jusqu’à ce qu’il choisisse d’en annuler l’essentiel.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

France
Le documentaire « Media Crash » de retour sur Mediapart
Après quelque 150 projections-débats dans des cinémas partout en France, « Media Crash » est désormais disponible sur Mediapart, avec des bonus. Le film a suscité l’inquiétude des dizaines de milliers de spectateurs qui l’ont déjà vu, face à la mainmise sur l’information de quelques propriétaires milliardaires, aux censures qu’il révèle et à la fin annoncée de la redevance.
par Valentine Oberti et Luc Hermann (Premières lignes)
Attentats du 13-Novembre : les grands entretiens — Entretien
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
L’affaire PPDA — Parti pris
L’affaire PPDA, ou tout le chemin qu’il reste à parcourir
L’affaire Patrick Poivre d’Arvor est symptomatique de la culture de l’impunité et de la tolérance sociale qui a longtemps prévalu, notamment dans les entreprises, concernant les comportements sexuels problématiques. Elle est aussi le reflet du chemin qu’il nous reste à parcourir.
par Lénaïg Bredoux et Marine Turchi
Migrations — Enquête
L’accueil toujours « décousu » des réfugiés ukrainiens en France
Plus de 30 000 personnes auraient trouvé refuge en France depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, en février. Si le gouvernement a assuré que tous les moyens seraient mis en œuvre pour les accueillir, la désorganisation persiste, regrettent les acteurs de terrain.
par Nejma Brahim et Floriane Alaoui

Nos émissions