Enquête sur les affaires de Bernard et Laurent Tapie

Par

Laurent Tapie en a fait la confidence à ses proches : son père, Bernard Tapie, lui a donné instruction de ne plus faire d'investissement important en France, de peur que l'arbitrage qui a fait sa fortune soit un jour remis en cause par la justice. Mediapart a tout de même mis au jour un réseau de discrètes sociétés – dont l'une s'appelle « les Combines à Nanard ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis que son ami Nicolas Sarkozy a pesé sur le cours de la justice dans l'affaire Adidas-Crédit lyonnais et lui a permis de mettre la main sur 403 millions d'euros, dont 304 millions sont tombés, en net, dans sa poche, Bernard Tapie vit dans l’opulence. Acquisition en 2009 de l’un des plus beaux yachts du monde pour 40 millions d’euros ; projet portant sur l’une des plus belles villas de Saint-Tropez pour 47 millions d’euros : il dépense désormais sans compter et vit dans le luxe. Reste une interrogation : mais que fait-il donc du reste de son argent – de notre argent, ne peut-on s’empêcher de dire, puisque tout ce magot a été pris dans la poche des contribuables ?