Prêts toxiques de la BNP : un témoin clé veut parler

Par

Deux avocats parisiens demandent l’audition, devant le tribunal de grande instance de Paris, d’une ancienne responsable de la filiale de la banque chargée de vendre les produits Helvet Immo. Ces prêts immobiliers en francs suisses se sont révélés être des pièges pour des milliers de clients.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un témoin qui pourrait causer bien du tort à la BNP, dont la filiale à 100 % BNP Paribas Personnal Finance (BNP PF) a vendu à 4 600 clients, de mars 2008 à décembre 2009, des prêts immobiliers toxiques en francs suisses. Deux avocats parisiens, Anne-Valérie Benoit et Stéphane Szames, qui représentent quelques dizaines de clients, demandent que Nathalie Chevallier, une ancienne directrice régionale de BNP PF, soit auditionnée par le tribunal de grande instance de Paris, en charge du versant civil du dossier.