Pôle emploi incite ses agents à donner leur cravate aux chômeurs

Par

Le Pôle emploi des Hauts-de-France demande à ses agents de donner leurs anciennes chaussures, costumes, montres ou téléphones aux demandeurs d’emploi. Une « opération de charité » qui rappelle les initiatives controversées autour de l’injonction faite aux chômeurs de soigner leur « savoir-être ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fin décembre, les agents de la direction régionale de Pôle emploi des Hauts-de-France, ainsi que ceux de l’agence de Villeneuve-d’Ascq, ont reçu un courriel de leur hiérarchie. Dans ce message, Pôle emploi propose à son personnel de participer à la collecte de l’association La Cravate solidaire, dont le slogan est limpide : « L’habit ne fait pas le moine, mais il y contribue. » Les agents de Pôle emploi sont ainsi incités à se séparer d’accessoires tels que des « ceintures, cravates, sacs, mallettes », mais aussi des chaussures, des montres ou des téléphones portables, encore en bon état, pour les donner aux chômeurs.