Allocations chômage : « Le chômeur optimisateur décrit par le gouvernement n’existe pas »

Par

Claire Vivès, sociologue ayant étudié l’explosion du nombre des contrats courts, combat l’analyse du gouvernement, selon laquelle la lutte contre la précarité passe par la pénalisation d’une partie des chômeurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réforme de l’assurance-chômage n’aura pas lieu le 1er juillet, comme l’espérait le gouvernement. Après une audience difficile le 10 juin au Conseil d’État, il a vu son texte suspendu pour plusieurs mois, le temps que les contestations des syndicats soient examinées sur le fond.