A Marseille, la justice reporte la fermeture du McDonald’s «emblématique de la lutte sociale»

Par

Le tribunal a renvoyé au 3 septembre l’examen d’un projet de cession de six McDonald’s marseillais. Épicentre de la contestation syndicale, celui des quartiers Nord devait mettre la clé sous la porte début août. Les représentants du personnel poursuivent la mobilisation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le juge des référés a accepté la demande de renvoi formulé par l’avocat des salariés de McDo qui contestent le projet de reprise de six restaurants marseillais. Ralph Blindauer estime avoir reçu les pièces de la partie adverse trop tard pour préparer sa défense. Les salariés souhaitent faire annuler la cession en arguant du non-respect de la procédure d’information des instances de représentation des salariés.