Le licenciement d’un syndicaliste SFR annulé par la justice

Par

L’ex-ministre du travail Muriel Pénicaud avait autorisé le licenciement d’Antony Di Ponzio, actif syndicaliste Sud Commerce, en poste dans une boutique des Champs-Élysées, malgré l’avis contraire de l’inspection du travail. Le tribunal administratif de Paris vient d’annuler le licenciement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministère du travail n’avait pas le droit d’autoriser le licenciement d’un syndicaliste de SFR. C’est la conclusion rendue mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Paris, qui a annulé ladite autorisation, délivrée en mars 2019.