Les femmes de chambre de l’Ibis Batignolles gagnent après 22 mois de lutte

Par

Les sous-traitantes de l’hôtel parisien signeront mardi un accord mettant fin à un conflit devenu symbolique. Mis à part leur intégration dans le groupe Accor, elles ont obtenu satisfaction sur l’ensemble de leurs revendications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La victoire, et quelle victoire ! Mardi 25 mai, dans la matinée, les femmes de chambre de l’hôtel Ibis Batignolles signeront définitivement le protocole d’accord mettant fin au conflit qu’elles ont lancé le 17 juillet 2019, il y a plus de 22 mois.