L’Etat offre protection aux travailleurs et souplesse aux entreprises

Par

Plusieurs ordonnances prises concernent les salariés et les employeurs. Les premiers seront protégés, notamment grâce au chômage partiel. Les seconds auront droit à de larges dérogations au droit du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En pleine crise sanitaire, le gouvernement met en œuvre le fameux « en même temps » macroniste, à destination des entreprises et de tous leurs salariés. Ce mercredi 25 mars, l’exécutif présente en conseil des ministres trois ordonnances, complétées par une quatrième qui devrait être prête avant la fin de la semaine. Ces textes font partie des 25 ordonnances qui seront prises dans la foulée de l’adoption, dimanche, de la loi instaurant un « état d’urgence sanitaire ». Et ils remodèlent un large pan des droits et des obligations des employeurs comme des travailleurs.