Christine Erhel: «Le choc sur le marché du travail est à prévoir pour la fin de l’année»

Par

L’économiste spécialiste des politiques de l’emploi rappelle que les crises creusent les inégalités : les plus diplômés n’ont pas été handicapés par celle de 2008-2009. Cette fois encore, les destructions d’emplois toucheront en priorité les moins qualifiés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelles seront les conséquences pour l’emploi de l’épidémie de Covid-19, du confinement du printemps et de la crise économique qu’ils ont déclenchée ? Qui va être touché, qui sera épargné ? Le chômage va-t-il durablement augmenter ? Les mesures du gouvernement sont-elles efficaces pour contrer cette hausse ?